De Creaturis Dementiae


Cela fait maintenant plusieurs années que Ben BASSO a pour habitude de dessiner chaque jour d’étranges bestioles dans son carnet. Au fil du temps, les calepins se sont empilés. Les créatures peuplant les pages, imaginaires le plus souvent, étant ainsi condamnées à l’oubli, malgré les postes réguliers sur les réseaux sociaux.

Chacun a sa particularité et exprime l’inspiration du moment, l’humeur du jour. Dessinés au feutre ou à la plume, l’exercice quotidien est de se concentrer sur le trait et la forme, et donc exclusivement en noir et blanc.

Ainsi, l’idée de recueillir tous ces dessins dans un bestiaire semble couler de source.

.

Au Moyen-âge, les bestiaires étaient des recueils consacrés aux animaux réels ou imaginaires. Ben Basso a imaginé le sien : peuplé de créatures fantasmagoriques, il est rempli de bêtes étranges, de croisements étonnants.

Bizarres, amusants, ou parfois inquiétants, les animaux de Ben sont la représentation d’un univers onirique, que nous vous proposons de découvrir.

 

De Creaturis Dementiae, Ben Basso (Dessin) – Éditions Kotoji